Archives de catégorie : Conseils

Le rythme pour tous #3 Metronomicon

Salut les musiciens, aujourd’hui je vous propose une troisième vidéo sur le rythme.

Cette fois ci je vous invite à vous exercer sur un morceau appelé « le metronomicon ». L’objectif est toujours de bien jouer sur les temps de votre métronome chéri.

Entraînez vous lentement, accélérez progressivement et tenez moi au courant de vos progrès.

Je vous invite à visiter mon site www.plumeblues.com où vous trouverez plein d’infos autour de la guitare.

Vous pouvez aussi me retrouver sur les réseaux sociaux :

Réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/vero.chelius

Sur Twitter un conseil guitare par jour (où à peu près)  : https://twitter.com/Destin_guit

Instagram : https://www.instagram.com/destin_guit/

Pour une séance « découverte de la guitare » où une inscription à des cours réguliers, vous pouvez me contacter toute l’année par mail : vero@plumeblues.com

Bonne musique à tous

Electro Kezako ?

Salut à tous

Aujourd’hui je vous propose une vidéo pour faire le point sur les guitares électro. Qu’est ce qui se cache sous cette appellation et, plus important, est-ce fondamental lorsqu’on veut débuter la guitare.

Vous hésitez encore ? Réservez une séance d’essai sur une électro !

Comment gérer son stress

Salut les musiciens !

Aujourd’hui, avec l’aide de Graffiti, ma précieuse collaboratrice sur mes vidéos, je vais vous donner quelques conseils pour gérer votre stress.

Cet article s’adresse d’abord aux élèves qui, le 19 mai prochain, se produiront en public lors d’un concert à la salle des fêtes de St Victor de Morestel. Mais il est aussi à destination de tous les guitaristes qui doivent jouer en public, que ce soit lors des festivités du mois de juin, d’une réunion familiale, d’un mariage… Les conseils que je vais vous donner peuvent aussi être suivis par tous ceux qui, musiciens ou non, vont affronter des situations stressantes : entretien d’embauche, examens…

Pourquoi sommes-nous stressés ?

Nous ressentons du stress parce que nous voulons bien faire, donner le meilleur de nous même, parce que ce que nous faisons est important à nos yeux.

En cours, j’appelle ça l’effet prof. Combien d’élèves peinent à jouer devant moi (alors que je fais tout pour les mettre à l’aise, si, si), ce qu’ils réussissent très bien chez eux ? Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est important pour eux de me montrer qu’ils ont bien travaillé mais qu’en même temps, cela les paralyse.

Attention, cela ne veut pas dire que si vous ne ressentez pas de stress, vous vous en moquez ! Certains savent utiliser leur énergie à bon escient et la mobiliser pour donner le meilleur d’eux même sans ressentir de stress et sans se paralyser. Mais nous ne fonctionnons pas tous de la même façon.

Le stress, c’est vraiment la plaie, il peut nous paralyser et nous faire échouer, en route amis musiciens, luttons contre ce fléau !

1 – Maîtriser son sujet

Pour bien gérer son stress, il faut déjà maîtriser ce qu’on va produire en public, ce qui veut dire qu’il faut se préparer, réviser assidûment longtemps à l’avance. Plus vous sentirez que vous maîtrisez ce que vous faites, plus vous aurez confiance en vous.

Si vous vous y prenez à la dernière minutes, vous aurez conscience de manquer de préparation et ça ne vous aidera pas à être détendu.

Pour les musiciens, n’oubliez pas que tout morceau de musique requiert une « habitude du geste ». A force de vous entraîner à jouer votre/vos morceau(x) vous allez voir que vos mains, vos doigts, vont l’exécuter d’eux même. Vous aurez de moins en moins à penser à vos gestes. Vous pourrez focaliser votre attention sur autre chose, le feeling, la musicalité.

Mais cette aisance dans le jeu ne s’acquiert pas la journée avant le concert. Prévoyez de passer du temps au quotidien sur votre morceau plutôt que 5 heures la veille du concert !

 

2 – Se poser, respirer

Na faites jamais rien dans l’urgence.

Tu as raison, Graffiti, on reste cool, on ne se précipite pas.

Vous avez devant vous un sujet d’examen qui vous surprend ? pas de précipitation, respirez lentement, profondément. Prenez le temps de vous poser de réfléchir posément, ne cédez pas à la panique.

Pour les musiciens, posez vous AVANT de jouer.

Vérifier que tout est en place, rien ne vous gêne dans vos vêtements, la guitare est à sa place habituelle, vous voyez bien votre partition. On se donne le temps d’une respiration bien longue, très tranquille durant laquelle on entend dans sa tête le début de notre morceau.

Avant même qu’on ait joué la première note, le morceau est tout prêt dans la tête !

Toute cette préparation prends en réalité très peu de temps, même pas une minute. Mais vous serez calme. Si vous vous précipitez pour jouer, les mains tremblantes, mal posé, en voyant mal votre partition (zut un reflet, je ne vois plus rien… au secours). Vous allez droit à la catastrophe !

Res-pi-rez !

3- yoga, sophrologie des techniques douces au service du bien être.

Les profs de yoga ou les sophrologues ne sont pas des charlatans. N’hésitez pas à aller les voir, ils vous apprendront des techniques de respiration, de détente qui vous procureront apaisement et calme.

Le trac n’est pas une fatalité, on peut lutter contre sa nature, apprendre à respirer par le ventre, par exemple.

Là encore ne vous y prenez pas au dernier moment. Ces séances ont un coût mais cela peut être d’une grande utilité. J’ai eu recours aux deux et cela m’a beaucoup apporté !

4 – Mon ami, le pharmacien

Le stress n’est pas quelque chose de nouveau chez l’être humain. L’angoisse de se produire en public a toujours existé et les hommes ont depuis longtemps cherché des moyens de lutter contre cet état si déplaisant qui bien souvent conduit à l’échec.

Certains ont prennent de la drogue pour se détendre, où des médicaments très puissants qui stoppent le stress et les laissent détendus et calme, voire légèrement euphoriques. Non, la drogue n’est pas la solution. Et même si Eric Clapton chante, dans Cocaïne, que c’est la solution à tous les problème, c’est faux (même si Clapton est un guitariste sublime). La drogue est un poison qui vous tue, on n’y touche pas.

Mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas se faire aider ! Si le trac vous paralyse, allez voir votre pharmacien, demandez lui des médicaments homéopathiques ou de la phytothérapie (des plantes). Il existe d’excellents moyens, sans danger, de vous aider à trouver le calme. Pour moi j’ai parfois recours aux doses de Gelsemium Sempervirens. Mais chacun étant unique, partez à la recherche de solutions qui vous correspondent.

Renseignez-vous, certains pharmaciens ont vraiment des connaissances très pointues en phytothérapie ou en homéopathie, ils peuvent vous aider avec des solutions sans danger.

Attention, ne vous y prenez pas au dernier moment. Certains traitement prennent du temps pour faire effet.

5 – La solution sur ordonnance ?

Si vous êtes un grand stressé, si le trac vous fait perdre tous vos moyens, si vous avez les doigts gourds, voire que vous faites des malaises, il faut aller voir votre médecin.

Une fois de plus, prenez rendez-vous longtemps à l’avance, pour qu’il puisse vous prescrire des médicaments adaptés à votre cas.

N’écoutez surtout pas la bonne copine qui vous donne ses médicaments en vous disant qu’ils sont merveilleux. Ils sont peut être adaptés à son cas à elle mais elle, ce n’est pas vous. Votre médecin vous connaît, il saura vous prescrire le médicament adapté à votre cas.

6 – Le jour J

« Je dois jouer dans 3h, je reste sur ma guitare, je joue comme un taré’

Non.

Vous vous êtes bien entraîné, au préalable, vous avez éventuellement pris un petit traitement (où un traitement plus lourd avec l’aide de votre médecin) contre le stress. Jouez une où deux fois le ou les morceaux. Si vous avez un concert de deux heures à assurer le soir, jouez juste les parties les plus délicates.

Ensuite, faites autre chose, bougez, allez vous promener s’il fait beau, faites du shoping si vous aimez, lisez, regardez un film passionnant, mis en tous cas, changez vous les idées. Au dernier moment, plus vous allez vous acharner sur votre guitare, plus vous allez stresser, accumuler de la tension et, par le fait, accumuler les erreurs.

FAITES VOUS CONFIANCE, et videz-vous la tête !

J’espère que tous ces conseils vont vous aider à gérer votre stress si vous avez choisi de jouer en public où si vous devez passer un examen.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si cet article vous a aidé ! Profitez bien des moments en public et surtout des applaudissements qui suivront l’exécution de votre/vos morceaux !

Le rythme ? Pour quoi faire ?

Aujourd’hui je vous propose une nouvelle vidéo sur les bases du rythme.

Mettre les bons doigts dans les bonnes cases ne suffit pas. Sans rythme, la musique est comme un corps sans vie.

Trop de musiciens négligent cette partie de leur apprentissage et se retrouvent très vite frustrés car leur musique ne ressemble à rien.

Ici nous allons commencer par un exercice très simple, pour apprendre à jouer avec une pulsation. Ca vous paraît trop simple ? Ne vous y fiez pas, c’est la base, et sans de bonnes bases on ne peut rien construire, pas plus une maison qu’un parcours musical.

Voici la partition de « Joyeux Anniversaire », montré ici à titre d’exemple :

Vous n’arrivez pas à jouer en rythme et à progresser ? N’hésitez pas à me contacter, vous pouvez réserver une séance à l’unité pour l’exposer vos soucis où vous inscrire pour des cours réguliers, les inscriptions sont possibles toute l’année.

Une guitare classique est-elle faite pour vous ?

Salut les musiciens !

Je vous propose aujourd’hui une nouvelle vidéo dans mon guide pour vous aider à choisir votre première guitare. Aujourd’hui je vous parle de la guitare classique. Après un petit tour d’horizon sur ses principales caractéristiques, je vous donnes quelques noms de grands artistes qui en joue. Je vous propose ensuite quelques extraits musicaux et vous donne les avantages et les inconvénients de cet instrument.

Rappelez vous bien une chose. L’instrument ultime n’existe pas, tout dépend de ce que vous vous voulez faire avec votre guitare. J’espère que cette vidéo va vous aider à y voir plus clair !

Matériel utilisé :

Guitare classique Lag Tramontane TN100A14CE

Ampli : Laney LA 35C

Véro

Merci de partager sans modération et pensez à vous abonner à ma chaîne !

#destin_guit

Partition des extraits joués :

4 conseils pour bien choisir votre guitare

Bonjour à tous

Aujourd’hui je vous propose une nouvelle vidéo dans laquelle je vous donne 4 conseils simples mais efficaces pour vous aider à bien choisir votre guitare.

Quand on est débutant, et qu’on rêve de jouer de la guitare, le premier obstacle auquel on se heurte est celui du choix de l’instrument. Le débutant est vite perdu entre les offres des magasins, du net et les conseils de tous ses amis.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair et surtout à trouver l’instrument qui vous correspond à vous.

Si vous êtes en Nord Isère je vous propose de réserver une séance d’essai pour vous aider à encore mieux choisir votre guitare avec des conseils personnalisés.
Vous pouvez aussi vous inscrire en cours de guitare tout au long de l’année où prendre quelques cours à l’unité pour bien débuter.

Bon visionnage à tous et merci d’en parler autour de vous !

Destination guitare… par Véro – bientôt sur Youtube

Salut les musiciens !

Aujourd’hui je voudrais vous parler de mon projet de chaîne Youtube : Destination Guitare … Par Véro

Ce projet me travaille depuis longtemps mais il a vraiment commencé à prendre forme en tout début d’année.

Cette chaîne va parler guitare (ô surprise, hein ?) mais je n’ai pas l’intention de me lancer dans une énième chaîne de tutos de morceaux, il y en a bien assez.

Les premières vidéos s’adresseront d’abords aux gens qui veulent se mettre à la guitare et qui ne savent quelle guitare acheter, par quoi commencer, comment s’y retrouver en magasin (d’ailleurs, faut-il aller en magasin ?).

Il y aura aussi toute une série de vidéos de trucs et astuces en tous genre pour vous aider à avoir du son, à vous organiser, à avoir une bonne posture, à ne pas vous perdre sur une partition.

J’aborderai aussi des points plus techniques dans deux playlist : l’une sur le rythme, l’autre sur l’harmonie. Même si le rythme est une donnée fondamentale en cours beaucoup d’élèves oublient souvent les bases et un petit rappel vidéos ne sera pas superflu.

Enfin je ferais des reportages à l’extérieur pour vous présenter des magasins, des expos… bref je vous ferais partager mes rencontres guitaristiques !

S’il y a des sujets que vous voulez voir traiter dans ces vidéos, n’hésitez pas à m’en parler !

J’espère en tous cas que ce projet vous plait. Je vous tiens au courant sur ce blog de son avancée et de la mise en ligne des premières vidéos !

A bientôt !

#destin_guit

 

Je n’ai pas eu le temps de m’entraîner !

Daniel-Arsham-4Bonjour à tous

C’est une phrase que j’entends hélas très souvent. Le temps passe plus vite qu’on ne croit et on se retrouve à la porte du cours en n’ayant pas touché la guitare depuis une semaine.

Même si vous ne me le dites pas je m’en rends vite compte. Pour certains il n’y a aucun progrès par rapport au cours précédents. D’autres ont carrément tout oublié ou presque et on recommence les mêmes explications.

déjà, on reste zen, ce n’est pas grave,
on garde le sourire !

Corbier

Ce n’est pas toujours facile de trouver du temps dans une vie d’adulte ou d’enfant. (ou c’est bien Corbier sur la photo…).

Quelques petits conseils pour vous aider à vous organiser.

1 – Ne pas vouloir en faire trop.

Les journées n’ont que 24h, si vous avez 3 activités sportives et 2 activités culturelles en plus de votre travail ou de vos études et de votre vie de famille c’est peut être le moment de faire un peu le tri, on ne peut pas tout faire et il faut penser aussi à se reposer !

2 – Agenda, mon agenda.

Planifiez vos journées. A votre convenance utilisez un agenda papier ou un agenda électronique qui en plus peut vous signaler les choses à faire avec une alarme.

Dans votre journée, quand avez vous du temps libre. Le matin avant de partir ? Entre midi et deux ? Le soir quand tout le monde est au lit ? Oui mais le soir, ça fait du bruit. Mais non ! Casque pour les guitares électriques, sourdine (morceau de tissus au niveau du chevalet) pour les acoustiques.

3- Donnez-vous une routine.

Prenez l’habitude, en fonction de votre agenda, de pratiquer toujours à la même heure. C’est votre moment à vous. Informez votre entourage qu’à ce moment, vous n’êtes pas dispo mais que plus tard vous aurez tout le temps pour vous occuper d’eux.

Vous avez de jeunes enfants ? Ils sont tout à fait capables de comprendre que ce n’est pas parce que papa/maman fait de la guitare qu’ils ne sont pas aimés. Mais attention, certains enfants sont très exigeants et sont jaloux dès qu’on ne s’occupe plus d’eux. Ne vous laissez pas faire !

4- Limitez les distractions.

Ca y est, vous avez la guitare en main. Félicitation ! Ce moment est réservé à la musique.

Mettez le téléphone en mode avion, oubliez le mail et internet. Vous êtes dans une bulle où il n’y a que vous et votre guitare, bannissez de cet espace tout ce qui pourrait vous en distraire pour le temps que vous avez choisi d’y consacrer.

Cette bulle est aussi un moment privilégié pour oublier les soucis du quotidien. Après votre moment guitare, vous serez plus à même d’affronter vos soucis, prendre du recul par rapport à ce qui vous embête ou vous chagrine vous permettra même peut être de trouver une solution.

Essayez de suivre ces quelques conseils et vous verrez que vous trouverez du temps pour pratiquer votre guitare. Les progrès seront au rendez-vous et avec eux le plaisir de faire de la musique !

5- Loin des yeux, loin du coeur

Si vous laissez votre guitare dans son étui (voire dans son étui et dans un placard) vous n’aurez pas envie de la prendre. Dès que vous rentrez chez vous, sortez la de son étui, placez-là sur son support, à portée de main (mural ou au sol) posez les partitions sur le pupitre et si c’est une électrique, branchez là à l’ampli. Ainsi vous pouvez la prendre dès que vous avez un moment.

Le mot de la fin par l’ami Goldman (et Mickael Jones, son guitariste)

Pour bien s’entraîner : le journal de bord

Bonjour à tous

Entre les cours, pendant les vacances, comment mesurer ses progrès rester motivé ? Une solution : le journal de bord !

Je n’ invente rien. J’ai trouvé cette idée dans un article de Steve Vai.

Il disait « Tenez un journal de tout ce que vous faites ». Ce que je fais, depuis des années.

Voici mon nouveau journal, pour cet été :

carnet-18x23-manuscrit-poe-carnet-18x23-manuscrit-poe-9781439714027_0

Moi, j’adore ce genre de carnet. Mais du papier vulgaris fait l’affaire, ou un fichier texte pour ceux qui jouent devant leur ordi.

Au retour de cours : notez les indications que je vous ai donné, pour vous entraîner. Je le fais à chaque fois, en fin de séance. C’est un moment important, il faut bien écouter, et ne pas hésiter à noter sur placer. Ne pas hésiter non plus à poser des questions ou reformuler pour être sur d’avoir bien compris.

 

Le lendemain, notez la date, et ce que vous faites par exemple :

« Still Unbroken, intro »

Puis vous notez comment ça c’est passé, par exemple :

« des soucis pous passer les accords »

ou

« Pull Off sonne mal »

Le jour d’après, vous notez la date et relisez ce qui a été écrit la veille. Vous savez quoi faire. Pas la peine de tout reprendre. travaillez ce qui n’allait pas. Puis rejouez le morceau entier, notez ce qui ne va pas et ainsi de suite.

Pour ceux qui s’entraînent au métronome, notez le tempo, vous verrez vos progrès.

Notes vos questions, vos idées.

Notez aussi les morceaux que vous jouez pour le plaisir.

Faire de la guitare, ce n’est pas être toujours sur le dernier morceau et ses difficultés. C’est la première chose qu’il faut travailler, sur un bon quart d’heure par jour si vous voulez progresser.

Mais après, prenez le temps de rejouer les morceaux que vous aimez. Ils sont devenus super facile. TANT MIEUX ! On est là aussi (et surtout) pour se faire plaisir. Ne l’oubliez jamais. Donc prenez au moins 5 minutes pour vous faire plaisir sur vos morceaux préférés. Ca s’appelle travailler son répertoire. On se fait plaisir, on cultive sa musique.

Votre musique est comme une plante. Plus vous la soignez, plus elle est belle. Négligez là, elle meurt.

Ce que je fais cet été ? Pour l’instant je m’amuse sur « Free » de Stevie Wonder. Peut être en ferais je une partition pour la rentrée (celle trouvée sur le net est bourrée d’erreurs) et je vais vite remettre la main sur « Tous les cris les SOS » de Balavoine parce que je l’adore. Elle ne me pose aucun souci particulier. Juste que j’aime énormément la chanter et la jouer.

Mes idées pour la suite ? C’est le problème, des idées, j’en ai plein, des tas. Mais sans doute un morceau de ZZ TOP. Je ne sais pas encore lequel.

Mal aux doigts ?

N’achète pas une guitare folk, tu vas avoir mal aux doigts, tu ne progresseras pas !

Tu prends des cours de guitare, je te plains tu vas avoir mal aux doigts !

Merci à tous ces donneurs de conseils qui n’y connaissent rien et qui  cassent le moral des autres !!

NON LA GUITARE NE FAIS PAS MAL AUX DOIGTS

doigt_fusil

Tout est une question de réglage. SI les cordes sont trop hautes, vous allez devoir appuyer très fort et la corde va couper le bout de vos doigts, occasionnant douleur et rougeurs, voire des ampoules.

Un magasin de musique doit vous vendre une guitare qui ne fait pas mal aux doigts quand on en joue. Si, après essai au magasin, la guitare est difficile à jouer, demandez au vendeur de la régler.

Une guitare est en bois, matière vivante qui va « bouger ». Il se peut que la guitare facile à jouer au début, devienne plus difficile par la suite. Dans ce cas-là, allez voir un luthier (dans la page Partenaires vous trouverez le site de mon luthier, Jérôme Marchand). Il saura régler votre instrument pour que vous n’ayez plus mal aux doigts.

Vous avez la peu vraiment très sensible où un métier qui vous oblige à avoir les mains très souvent dans l’eau (personnel médical, coiffeuse…). Optez pour une guitare électrique. Les cordes de cet instrument sont plus basses que celles des guitares acoustiques.

main-avec-les-doigts-de-sourire-31826578

Enfin tout est une question d’entraînement. Avec une guitare bien réglée, si vous jouez tous les jours, la peau de l’extrémité de vos doigts va s’épaissir et vous ‘aurez plus mal aux doigts !!

Non, la pratique de la guitare n’est pas douloureuse, n’écoutez pas les mauvaises langues (qui souvent donnent de très bons conseils dans des domaines qui leur sont inconnus) ! JOuez et faites-vous plaisir !!