Archives

Mon premier solo (où pourquoi vouloir toujours chercher les complications ?)

Ahhh la guitare solo. On a tous ces images de guitaristes faisant virevolter leurs doigts dans des plans vertigineux, des descentes fulgurantes, des bends poignants…. Qu’est ce qu’on aimerait en être déjà la.

Oui mais les guitaristes en questions ont des années de guitare derrière eux et nous, on n’en n’est pas encore là.

Pourtant il y a moyen de se faire plaisir très rapidement avec un premier solo qui sonne, juste sur une corde et sur un morceau ultra connu qui plus est. C’est toujours mieux quand on a envie que nos proches reconnaissent la chanson.

Je veux parler du mini solo à peu près au milieu de « Zombie » des Cranberries.

Ca se joue sur une corde et ne le dénigrez pas, il va vous apprendre deux techniques fondamentales, les Hammer et les Pulls Off, autrement appelés les coulés ascendantes et descendantes en musique classique.

Le conseil du jour, apprenons justement à jouer bien des choses simples plutôt que de se noyer et perdre sa motivation dans une mer de complication !

Tu débutes la guitare et tu as envie d’apprendre à jouer Zombie ? Réserve un créneau de cours !

Cette impression de ne pas avancer…

Et au début, c’était facile. Bien sûr que c’était facile. Des cordes à vides, un doigt par ci, un doigt par là, de temps en temps. Tu avalais les petits riffs sympa, tu avançais vite. Tu étais le roi, le surdoué de la guitare.

Et puis est venu ce vieux moment où les progrès n’ont plus été aussi rapides. Et cette sale impression de ne jamais y arriver, voire le sentiment de régression.

Evidemment c’est au moment où tu éprouves ce sentiment que tu as l’impression qu’autour de toi il n’y a que des musiciens tellement meilleurs, tellement plus doués, pour eux c’est tellement facile.

Evidemment… La petite voix persifleuse dans la tête ne tarde pas à se faire entendre…. « t’es un gros nul/grosse nulle, tu n’y arriveras jamais »

Alors tu laches, tu abandonnes, tu te dis que ce n’est pas fait pour toi.

Sache qu’aucune progression n’est parfaitement linéaire. Humains nous sommes. Nous progressons par à-coups, parfois très vite, parfois lentement. Parfois encore on a l’impression de regresser alors que, justement, c’est en train de se mettre en place dans notre tête.

Faut-il laisser tomber ? S’acharner ?

Je dirais plutôt qu’il faut surtout accepter ce que l’on est, se dire qu’on est tous pareil, oui, même celui ou celle que tu admires sur scène a connut ces moments. Ne jamais se dire qu’on est le cas unique de nullité extrême. Personne n’est unique.

Faut-il pour autant se faire mal sur ce morceau qui ne veut pas passer, cette technique mal maîtrisée.

Pas sûr.

Prendre du recul peut faire du bien.

Pourquoi ne pas sortir prendre l’air.

Et puis revenir, prendre sa guitare, et jouer ce vieux morceau qu’on aimait tant. Il est super facile, on ne progressera pas avec ? ET ALORS ?

POURQUOI FAUT IL TOUJOURS VOULOIR FAIRE MIEUX ?

Plus vite, plus compliqué…

Et si on retrouvait tout simplement le plaisir de jouer ?

Et là, miracle, on se détend, on se fait plaisir…. on réalise qu’on sait faire des choses sur notre guitare, si si. Apprenons déjà à nous réjouir de ce qu’on sait faire, sans toujours être dans la frustration de ce qu’on ne sait pas encore faire.

Si ce sentiment de ne pas progresser est douloureux c’est que la guitare est importante pour toi. Donc on ne lache pas, simplement on fait autre chose, autrement.

C’est le moment peut être d’en parler à ton prof, si tu en as un, où d’aller en voir un, si tu n’en as pas. Quelques heures, de nouvelles pistes de travail… Penses-y !

Stop aux enfants abusifs !

En ce 23 février de l’an de grâce 2022, nous somme encore en vacances et je voudrais faire un article qui s’adresse aux parents, à tous ces adultes qui rêvent de faire de la guitare mais….

Rêver de guitare signification et interprétation en islam.
La guitare de vos rêves… c’est toujours pour demain ?

Léo, Jules ou Emma….

Ils ont neuf mois, 3 ans, 6 ans… il y en a trois, deux, où un seul…. Tu les aimes tes enfants, tu fais le maximum pour eux, tu leur donne toute ta vie….

… et tu remets à plus tard la réalisation de tes envies.

Sauf que c’est aussi TA vie….

Tu rentres le soir à la maison, épuisé par ta journée de travail. Tu sais que passer un moment sur ta guitare te feras du bien. Dans la voiture tu t’imagines déjà t’installer, ton instrument dans les bras, jouer de la musique que tu aimes, pas forcement quelque chose de difficile, juste ce petit riff que tu aimes bien, être dans ta bulle quelques instant, te ressourcer…. tout seul avec toi…

Très bizarrement ton enfant qui, quelques minutes avant, jouait tranquillement dans son coin a subitement faim, soif, envie d’un calin, demande une histoire…. Comment dire non ?

Allez, je pose la guitare, je la reprends tout à l’heure

Sauf que tout à l’heure n’arrive jamais. Tu es partit faire autre chose, tu t’es effondré devant la télé ou tu es en train de dormir avec ce regret au fond de toi, cette frustration.

Et ça continue encore et encore…. (Francis a raison)

Tu t’es inscrit en cours, cette année. Tu penses que des séances régulières tu permettront enfin de progresser. Tu es tellement heureux de remplir ta fiche d’inscription. Allez, c’est partit, en septembre je m’y mets sérieusement ! Enfin !

Sauf qu’au moment d’inscrite le loulou ou la louloute à son activité préférée tu réalises que ça tombe en même temps que ton cours, où qu’il va falloir l’emmener, la chercher…. Appel au prof de guitare en urgence pour décaler l’horaire du cours, ça devient déjà compliqué si tu n’es pas déjà obligé de renoncer à cette année de cours.

Tu as pu trouver un nouveau créeau…. et durant deux mois tout va bien. Tu assistes régulièrement aux cours… mais à la maison tu n’arrives toujours pas à t’entraîner.

Très bizarrement ton enfant qui, quelques minutes avant, jouait tranquillement dans son coin a subitement faim, soif, envie d’un calin, demande une histoire…. Comment dire non ?

Tu arrives en cours frustré, peut être honteux de n’avoir rien fait. Même si le prof ne te fais aucune réflexion tu commences à te dire que c’est du temps perdu, de l’argent…

Le mot magique

C’est ce qu’on leur apprends, non ?

Merci, s’il te plait, bonjour, au revoir… y’a le NON aussi.

Il faut apprendre à dire non à ses enfants. Même aux plus petits.

Non, je ne suis pas disponible là tout de suite. Tu attends un moment et je serais disponible pour toi. mais là j’ai besoin de temps pour moi.

L’enfant doit comprendre que ceux qui l’aiment ne sont pas ses esclaves à temps complet. Cette guitare dans les bras de papa ou de maman ne le prive pas d’amour, ce n’est pas une rivale.

L’enfant doit comprendre que papa/maman ont le droit d’avoir du temps pour eux, dans lequel l’enfant n’est pas présent.

Quel adulte va-t-il devenir s’il tyranise déjà son entourage ? Quel partenaire possessif ?

Se construire c’est aussi respecter les autres, comprendre qu’ils ont une vie à eux.

Les enfants peuvent être de redoutables manipulateurs. Ils jouent grand drame larmoyant où assourdissent par des cris qui ne s’arrêtent jamais. On ne va pas laisser pleurer un enfant qui souffre, bien évidemment. Mais que faire s’il/elle fait caprice dès que tu as ta guitare dans les bras.

Plan A, se soumettre

Ok, tu ne peux pas prendre ta guitare parce que c’est le drame à chaque fois, tu la range dans sa housse, on verra plus tard, quand il sera plus grand… Mais les années passent, tu oublies, tu regrettes, tu remets à plus tard, tu n’as pas le budget parce qu’il faut payer des études, remplacer la voiture…. Quelque part tout au fond, tu lui en veux un peu de t’avoir privé de cette partie de ta vie.

Plan B, communiquer

Et si tu parlais à ton enfant ? Lui expliquer que ça te rend heureux de jouer, qu’il doit te laisser du temps, que ce temps, tu y as droit.

Ca peut être un peu la guerre au début, pour peu que le petit roi soit habitué à ce que tout le monde lui dise oui en permanence.

Allez courage, tiens bon. il va comprendre. Ca me hérisse d’entendre des gens dirent que les petits ne comprennent pas. Bien sûr que si, ils comprennent. Même s’ils n’ont pas beaucoup de vocabulaire, ils comprennent…

Et après ?….

Déjà toi tu es heureux, tu progresses. Une fois que tu as pratiqué, tu es plus disponible, plus détendu. Tout le monde s’y retrouve.

Qui sait ?

Ton enfant va peut être se mettre à la musique, en voyant ton exemple. C’est la porte ouverte à de beaux moments de partage musical !

Expérience

Cela fait plus de 10 ans que j’enseigne la guitare. j’en ai bu beaucoup, de ces parents qui n’arrivent pas à pratiquer, qui arrêtent tout au bout de quelques cours, qui sont malheureux. ils me recontacteront plus tard, quand les petits auront grandit. Ils font une pause, disent-ils…. Ouais…

Le fait est que je n’ai jamais vu revenir personne. Ceux qui arrêtent le font pour de bon. Il n’y a pas de pause, l’arrêt est définitif. Et les regrets permanents…

Il n’est pas trop tard

Il n’est pas trop tard pour expliquer des choses à un enfant mais mieux vaut que tu mettes les choses en place au plus vite. Bien évidemment, il y aura toujours ces semaines impossibles, où tout le monde est malade où tu ne peux pas jouer. Il y aura ces heures aux urgences parce qu’il s’est ouvert une arcade où cassé le poignet au ski. On l’a tous vécu.

Mais on ne passe pas notre vie aux urgence où avec de la fièvre. Il y a beaucoup de jours où tout va bien et où chacun peut organiser son temps pour soi !

Le rôle du prof

En tant que prof, je peux aussi t’ aider à organiser ta pratique musicale, à l’intégrer dans ton quotidien pour que tu progresses et connaisse de plus en plus de plaisir à jouer ta musique !

Se fixer des objectifs… réalisables !

Confinement saison 2 – épisode 5

On entend souvent dire que pour se progresser il faut se fixer des objectifs.

Oui, mais des objectifs que l’on peut réaliser, qui sont adaptés à ce qu’on est capable de faire.

Exemple :

« Cette année je fais 3h de guitare par jour » (résolution du nouvel an de monsieur M) qui a déjà un métier très prenant, fait du sport 3 fois par semaine, a une femme enceinte de leur 3ème enfant et qui est fan de cinéma et de jeux vidéo

« Dans un mois je joue comme Eddie van Halen » (dixit le jeune N. qui commence tout juste la guitare et en prime s’entraine dix minutes le dimanche

Vous l’avez compris, ces deux musiciens ont tout faux.

Fixez vous des objectifs a court terme, le long terme, c’est trop compliqué.

Par exemple :

Je travaille tous les jours ces 4 mesures pendant 15 minutes, et à la fin de la semaine je dois les maîtriser

Je profite de mes vacances pour travailler cette technique et enfin pouvoir aborder tel solo

En tant que prof, je termine mes cours 5 minutes en avance afin de pouvoir utiliser le temps qui me reste pour récapituler ce qu’on a fait durant la séance et fixer des objectifs pour le prochain cours par exemple

  • tu travailles d’abors la fin du morceau qu’on vient de voir, essaye d’être à l’aise avec le placement des doigts, la semaine prochaine on travaillera la vitesse
  • ensuite tu travaille l’ensemble du morceau

Vous avez fixé des objectifs mais vous n’avez pas réussi à les atteindre. Non, on ne se désespère pas. On essaye de comprendre pourquoi ça n’a pas marché.

  • Objectif trop ambitieux ? Prévoyez des chose plus simple
  • Objectif trop chronophage ? Prévoyez soit plus de temps si vous en disposez soit un objectif qui exige moins de temps. Au lieu de vouloir travailler un solo de 20 mesures, travaillez-le phrase par phrase, quelques mesures à la fois

Ce n’est pas un échec dont vous ne vous remettrez jamais, sachez en tirer les leçons, ce sera positif. Admettez vos erreurs, souvent on a les yeux plus grand que le ventre, on veut aller trop vite, faire trop de choses. Sachez être raisonnable et cohérent.

Et pas d’énervement, de rage, de stress, cela vous fait du mal et n’avance à rien. A vos guitares, prêts ? Jouez !

Game of trones Confinement saison 2 ép 4

Il ne vous est jamais venu à l’idée que le trône de fer doit être particulièrement inconfortable ? Impressionnant, certes, mais tellement inconfortable !!

Oui, aujourd’hui je vous parle siège.

-« Pour faire de la guitare peut importe, je me pose n’importe où » allez-vous me répondre.

Ahhh rien ne remplace le canapé moëlleux dans lequel on va vite couler, et se retrouver le bout des fesses au bord de l’assise, le fond du lit, la chaise…. Et après j’entends mes élèves me dire qu’il n’arrivent pas à poser tel accord, à faire tel enchaînement. Ils pestent sur leur doigts et le problème est déjà dans notre assise.

J’appelle ça le mode « zavachi », quand on est posé n’importe comment.

Résultat les lombaires souffrent, les épaules souffrent, la musique sort mal et on est malheureux.

La bonne posture, c’est sur un siège dur, tout simple, un petit tabouret de bois par exemple. Allez je vous explique tout dans cette vidéo tournée avec la complicité de mon meilleur élève à ce jour, peut être futur musicien professionel, j’ai nommé mon fiston à moi que j’aime !

L’appel de la guitare Confinement saison 2 – ép 3

Quand j’ai commencé à donner des cours de guitare, je fonctionnais en me déplaçant au domicile de l’élève qui me réglait en chèques emploi service. J’ai depuis abandonné cette formule assez peu pratique (trop de chose à transporter, temps perdu en transport, conditions peu favorable chez l’élève…) mais je voudrais vous parler de l’un d’entre eux.

Gamin super sympa, parents également, j’allais dans la chambre de l’élève, on était bien au calme pour faire de la musique, tout était prêt quand j’arrivais, bref des conditions au top….

Seulement voilà, le cours terminé, l’élève rangeait sa guitare bien soigneusement dans la housse, repliait son pupitre, et le rangeait avec les partitions dans la poche de la housse, le tout bien fermé et l’ensemble au fond de la penderie.

Pas une fois l’élève ne jouait de sa guitare entre les cours. Les progrès étaient lents, la motivation s’étiolait doucement alors que pourtant les parents écoutaient beaucoup de musique.

Maintenant je vous parle de mes deux fils, Amaury et Hugues, à présents de jeunes adultes (et toujours musiciens !!!). Chacun a eu sa guitare électrique pour ses 10ans, super cadeau après avoir passé quelques années sur une adorable petite folk 3/4 réglée aux petits oignons que j’utilise toujours pour les séances d’essai de mes élèves.

Avec la guitare (et son ampli) j’ai offert à mes enfants un stand chacun. La guitare a toujours été sur son support, dans leur chambre à portée de main. Mes fils en jouaient tous les jours qui avant de partir au collège/lycée, qui en rentrant, qui le soir….

Vous voyez où je veux en venir ?

Votre guitare doit rester accessible, faites vous un petit coin musique (on reparle très bientôt de ses autres composantes). La housse/étui/fligh case, c’est pour le transport. vous ne gardez pas votre veste à la maison, la guitare n’a pas besoin d’être à l’ombre. Sortez-la de sa housse dès que vous rentrez chez vous. Posez-la sur un support et vous allez vous en occuper tous les jours, ressentir l’appel de l’instrument qui vous invite à partager un moment de musique.

Mais si, vous allez bien trouver une petite place pour la poser chez vous ! Faites l’expérience et vous allez voir que vous allez jouer tous les jours…. donc faire des progrès réguliers… donc prendre de plus en plus de plaisir à jouer de votre instrument préféré !

A vos guitares, prêts ? Jouez !

Confinement saison 2 – ép.1 Organisez-vous !

Salut à tous

Je démarre aujourd’hui une série de petits articles quotidiens pour vous aider à rester motivés et à progresser sur votre guitare.

Aujourd’hui, on pense…. agenda !

Vous avez du temps, sachez l’utiliser !

Je vous conseille de prévoir votre pratique de la guitare du jour pour le lendemain. Donc planifiez un moment dans votre journée pour la guitare.

Choisissez le moment qui vous convient et surtout tenez cet engagement ! Essayez de prévoir un minimum d’une demi heure pour les ados et les adultes, 10/15 minutes pour les moins de 10 ans.

A vos guitares, prêts, jouez !

N’hésitez pas à vous abonner à la page des cours de guitare : https://www.facebook.com/VeroGuitare38

Il est temps de progresser !

Salut à tous !

Beaucoup d’entre vous ont mis à profit le confinement et la période de vacances pour s’acheter une guitare ou ressortir du placard la guitare oubliée durant des années.

Bravo à vous !

Cependant, passé l’enthousiasme du début vous vous êtes vite heurté à des difficultés. Les vidéos tuto, les forum, les groupes sur Facebook c’est bien mais ça ne remplacera jamais un prof, un vrai, en face de vous durant un cours individuel qui saura corriger un geste, une posture, expliquer une technique….

En cours individuel (30 minute ou une heure) je m’adapte à vous, à votre niveau, à votre spécificité et vous guide pour vous aider au mieux à progresser à votre rythme vers la musique que vous désirez jouer.

A partir du lundi 31 aout je vous accueille pour une séance découverte à l’issue de laquelle il vous sera possible de vous inscrire pour des cours réguliers qui débuteront à partir du lundi 7 septembre.

Vous avez déjà commencé à pratiquer ? Je vous propose de me montrer ce que vous savez faire, j’évalue vos connaissance (sans aucun jugement, hein) afin de vous proposer la méthode la plus adaptées.

Vous n’avez pas d’instrument, je vous prête une guitare (classique, folk ou électrique) afin de guider vos premiers choix.

je ne vous demanderai jamais d’acheter une méthode, je n’en suis pas, je m’adapte à chacun d’entre vous parce que vous êtes unique.

Vous découvrez ce post après le 7 septembre ? pas de panique, si vous désirez prendre des cours contactez moi et je vous proposerai une séance d’accueil en fonction des places disponibles.

Dans la salle de cours le port du masque est obligatoire pour l’instant. Du coup nous commenceront à échanger dehors afin de la faire à visage découvert ce qui est tout de même plus agréable.

Dans la salle de cours, le matériel (pupitre, jack) est désinfecté entre chaque élève. Chaque soir les poignées de portes, rembardes, reposes pieds sont nettoyés.

Merci de penser à porter des chaussettes, aucun élève pieds nus ne sera accepté, pour d’évidentes raisons d’hygiène.

Du gel hydroalcolique sera à votre disposition à l’entrée de la salle.

Vous avez des questions ? N’hésitez pas, à m’envoyer un message !

A bientôt,

Bonne musique à tous,

Véro

Guide pour bien débuter la guitare – De l’accordage au 1er morceau !

Salut à tous !

Aujourd’hui, je vous aide à débuter la guitare !

Cet article s’adresse à ceux qui viennent d’avoir une guitare et souhaitent débuter sans faire appel à un prof. Vous pouvez suivre ce guide quel que soit l’instrument que vous venez d’acquérir, guitare classique, folk ou électrique !

La première joie passée,  lorsque vous ramenez chez vous votre première guitare il va falloir apprendre à en jouer.

Vous avez envie de vous lancer dan votre premier solo-de-la-mort-qui-tue où dans la chanson de vos rêves ! Il va falloir un peu de patience et apprendre les premières bases. Ne mettez pas la charrue avant les boeufs !

Déjà, avant toutes choses, quelques conseils pour bien tenir votre guitare. Consacrez un peu de temps à cette vidéo, ne vous précipitez pas. Souvent je vous des gens qui tiennent mal leur guitare et leurs gestes sont maladroits, entravés, étriqués. Dans le pire des cas ils se font mal.

 

Etape n°1 : accordez-vous !

Même si le vendeur a accordé votre guitare, elle n’est plus juste lorsque vous arrivez chez vous. Si vous venez de recevoir un instrument commandé sur internet c’est pire, il sera complètement faux.

Il va falloir apprendre à vous accorder, c’est une opération que vous aller faire tous les jours.

Ce n’est pas bien compliqué avec les outils moderne, voici une petite vidéo où je vous explique la marche à suivre.

Etape n°2 : apprenez le nom des cordes

Chacune des cordes de votre guitare produit un son, une note. Vous devez connaître le nom de cette note. Si vous ne faites pas l’effort d’apprendre le nom de vos cordes, vous allez vite être perdu dès que vous allez regarder des vidéos où des partitions.

Il n’y a que ses cordes et les deux extrêmes portent le même nom : Mi.

Ensuite, du grave à l’aigu vous avez La, Ré, Sol, Si, et Mi aigu.

Faites aussi l’effort d’apprendre le chiffrage anglo saxon, c’est indispensable pour accorder votre guitare et ensuite pour retrouver le nom des accords.

Là encore, on ne vous demande pas la lune, il n’y a vraiment pas grand chose à retenir.

Pour vous aider :

Et la vidéo qui va avec :

Etape n°3 : votre premier morceau !

Evitez de commencer par apprendre des accords, c’est bien trop compliqué au départ. Soyez conscient que votre main qui est sur le manche (la gauche, pour les droitiers) n’a pas beaucoup de muscles et n’est pas habituée à faire des gestes fins. Elle n’intervient qu’en secours de la main directrice dans les gestes du quotidien.

Il va donc falloir muscler cette main et l’habituer à bouger de manière fine, ce qui va prendre du temps. Soyez patient, entraînez vous tous les jour et vous allez faire rapidement des progrès.

Pour ce premier morceau, je vous propose de jouer sur la corde la plus grave, le mi.

On va parler de cases, ce sont les espaces délimitées par les barres en métal sur votre guitare (les frettes). La 1ère case est celle qui est juste après la tête de la guitare.

Vous allez jouer les cases suivantes :

2 – 2 puis 2-4-5 puis -5-5-4

Et voilà, vous reconnaissez ? C’est le riff de Satisfaction, des Rolling Stones.

Vous pouvez le jouer sur la corde de mi grave mais aussi le décaler sur la corde de la. En cas de doute sur le rythme, aller écouter la vidéo originale !

Etape n°4 : votre première tablature

La guitare s’écrit en tablature. C’est un système bien plus simple que le solfège.

La tablature s’écrit sur 6 lignes. Une ligne = une corde de votre guitare.

ATTENTION : la ligne la plus basse correspond à la corde la plus grave. Dans l’exemple ci-dessous je commence donc sur la corde de mi grave (la plus grosse). Un 0 correspond à la corde jouée « à vide » c’est à dire sans utiliser de doigt de la main gauche.

Ensuite on va parler de case. Si vous êtes passé par l’étape précédente, vous devez déjà être familiariser avec ce principe. Les chiffres sont écrits sur la corde qu’il faut jouer. Facile !

Je vous propose de vous entraîner sur « Ca c’est vraiment toi » de Téléphone. Côté doigts de la main gauche, on va utiliser l’index en case 2 et l’annulaire en case 4.

Une petite vidéo pour vous guider ;

 

Et pour finir, voici d’autres morceaux faciles en vidéo ! La tablature est dans la vidéo.

Come As You Are (Nirvana)

Les copains d’abord (Brassens)

J’espère vous avoir aidé dans vos premiers pas à la guitare.

N’hésitez pas à vous abonner à Destination Guitare pour ne rien manquer des nouvelles vidéos.

Vous habitez en Nord Isère ? N’hésitez pas à prendre des cours, de manière régulière où ponctuelle ! Contactez moi sur vero@plumeblues.com si cela vous intéresse.

Laissez-moi vos commentaires !

Bonne musique à tous !

Comment accorder sa guitare ! Facile !

Salut les Musiciens

Comme promis, sur Destination Guitare, voici aujourd’hui une vidéo sur l’accordage standard de la guitare.

e vous présente rapidement les différents types d’accordeurs et ensuite je vous donne la bonne méthode pour accorder facilement et sans erreur votre guitare.

Je ne dispose pas d’un objectif grand angle pour mes vidéos donc j’ai fais en sorte que l’accordeur soit bien visible au détriment du reste.

 

Retrouvez plein d’infos sur la guitare sur mon blog : www.plumeblues.com

Suivez-moi sur les réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/vero.chelius

Sur Twitter, un conseil par jour (où à peu près) : https://twitter.com/Destin_guit

Instagram : https://www.instagram.com/destin_guit/

Vous édsirez prendre des cours : n’hésitez pas à m’envoyer un message sur vero@plumeblues.com

#destin_guit