T’as pas entendu comme un bruit ?

Une expo sur le son

Salut à tous, aujourd’hui je vous invite à une expo sur le son. C’est gratuit, pour tous et au musée St Laurent de Grenoble. N’hésitez pas ! Toutes les infos ici

https://musees.isere.fr/musee/musee-archeologique-saint-laurent?musee=12

Affiche de l'exposition Racines du son

Le son vous fascine ? Vous voulez apprendre à jouer d’un instrument ? Contactez moi pour une première séance d’essai. C’est possible jusqu’à la fin juillet.

Tarif 2022 2023

Formule 1 : une année de cours32 séances

Inscriptions entre juin et septembre (rentrée des cours le 5 septembre 2022 )
1h/semaine
: 669€ soit 3 chèques de 223€ (à partir de 10 ans, ados, adultes)
encaissement septembre, décembre et mars


30 min/semaine : 450€ soit trois chèques de 150€ (à partir de 8 ans, ados, adultes)
encaissement septembre, décembre et mars

Formule 2 : cours à l’unité
Inscription toute l’année en fonction des places disponibles
règlement à la séance ou au mois

1h/semaine : 27€ la séance, sur rdv uniquement ( à partir de 10 ans)

30 min/semaine : 16€ la séance, sur rdv (à partir de 8 ans)

Parrainage
Formule 1 uniquement

Vous m’amenez un nouvel élève (parent, ami…).

25 euros offerts sur le prix des cours de l’année pour le nouvel inscrit ET son parrain (pour une inscription en cours de 30 minutes hebdomadaire)

50 euros offerts sur le prix des cours de l’année pour le nouvel inscrit ET son parrain (pour une inscription en cours de 1h hebdomadaire)

Tarifs valables du 1er septembre 2022 au 31 août 2023

Opération parrainage pour la rentrée 2022

Vous m’amenez un nouvel élève (parent, ami…).

25 euros offerts sur le prix des cours de l’année pour le nouvel inscrit ET son parrain (pour une inscription en cours de 30 minutes hebdomadaire)

50 euros offerts sur le prix des cours de l’année pour le nouvel inscrit ET son parrain (pour une inscription en cours de 1h hebdomadaire)

Vous avez dit classique ?

Hello à tous

Suite à un petit post sur ma page FB, j’ai décidé de pondre un article plus long sur le sujet du classique.

Et déjà un petit rappel sur l’instrument.

Instrument de prédilection des débutants la guitare dite classique est historiquement la première à avoir vu le jour. A une époque elle était plus petite et était plutôt réservée à la pratique en cercle restreint. Il semblerait qu’elle était plutôt réservée aux femmes.

Depuis la guitare classique a gagné en caisse et en largeur de manche ce qui en fait, aujourdh’ui un instrument pas toujours adapté aux petits gabarits.

Parcours obligé ?

Ce fut la guitare de mes débuts. Je n’y connaissais rien, je n’avais personne pour me guider. J’ai demandé une guitare, on m’a collé une nylon dans les mains.

Triste destin que celui de ma première guitare car j’ai commis l’irréparable erreur de la laisser dans la voiture sur un parking de grandes surface en pleine ville. Elle a été volée. Atroce moment d’ailleurs que celui où je suis revenue au véhicule et ai découvert le vol.

Je l’ai remplacé par une autre classique, depuis revenue à mon neveu, d’ailleurs quand je suis passée au combo folk et électrique.

Aujourd’hui je ne conseille pas forcement la nylon pour débuter. Pour les moins de 10 ans c’est un instrument plutôt sympa en version 3/4 à défaut de trouver une petite folk facile à jouer. Pour les adultes, je déconseille à moins qu’on soit fan du son. Et j’oriente plutôt vers des manches hybrides moins larges que les « vrais » manches de classique. Ces derniers peuvent faire la joie d’élèves adultes ayant de grosses mains, des artisans par exemple qui ont souvent des doigts plus forts que les autres, avec une peau qui s’épaissit au fil des ans.

Séparation définitive ?

Gros plan sur la rosage de mon ancienne Lâg

Des années durant j’ai joué sans avoir de nylon. Puis je suis devenue prof, la plupart des jeunes qui débutent m’amenaient des nylons et cela m’a conduit a avoir envie de retrouver ce son.

Parce que la nylon c’est ça :

Immense Alexandre Lagoya que j’ai eu la chance d’entendre à Pérouges, merveilleux musicien, artiste humble et modeste

Mais c’est aussi ça :

Un de mes héros, une technique assez unique, et ce son, ces compos tant de fois écoutées

Et ça peut être aussi ça :

Bref, la nylon ce n’est pas qu’un répertoire classico/classique.

Justement, le répertoire classique….

Je ne suis pas une grande fan du répertoire classique spécifique pour cet instrument. Je ne l’ai guère étudié non plus et je n’ai absolument pas la technique classique. J’ai essayé de m’y mettre mais après des années et des années de fingerstyle et de picking, j’ai enormement de mal sur les doigtés main droite et les morceaux simples me demandent un travail considérable si je veux utiliser le doigté ad hoc. Dès que je lâche un peu la concentration, je reprends mes habitudes.

Alors j’ai laissé tomber. Il y a tant d’univers à explorer. Franchement j’aurais besoin de 30 heures par jour pour faire du rock, du blues, de l’impro, du jazz, du métal, de la compo…. J’ai de quoi remplir 3 vies alors le répertoire classique… pas le temps.

Puis j’ai pris conscience qu’il y a de beaux morceaux en arpège, par exemple :

Un jeux interdit « bis » ?

Ou des adaptations de morceaux piano qu’on peut faire tellement bien sonner à la nylon genre…

Je ne suis pas fan des anime, mais celui-là j’ai vraiment adoré

Et puis il y a Bach, l’incontournable.

Encore un de mes héros

ok ce n’est pas de la guitare. Bach n’a pas connut la guitare mais il a écrit pour luth. Et quand j’entends cette musique je me dis « y’a pas quelqu’un qui a eu la bonne idée d’en faire une adaptation guitare ? ».

Et moi, quand ce genre d’idée m’arrive dans la tête, elle s’y ancre, s’y complait et il faut que je trouve.

Internet est mon ami, du fond de ma petite campagne j’ai accès à toute la connaissance du monde. Donc j’ai trouvé l’adaptation désirée. Et je me fais plaisir en la jouant. Les fans de Dune souvenez vous, Bach est la seule musique du passé que l’empereur Dieu écoute le plus ! (« Mozart l’avait très vite lassé, mais Bach… ah Bach »!)

Enseigner le répertoire classique ?

Seulement j’ai toujours pas cette fichue technique dans les doigts. C’est compliqué d’arriver à quelque chose en continuant ce que mes mains ont l’habitude de jouer.

Mais finalement est-ce si grave si j’ai pas la technique académique. je ne fais pas me poser sur scène et donner un concert classique. A partir du moment où ce que je joue me convient, qu’est ce que ça peut faire si je n’utilise pas la Ze technique officielle. D’ailleurs y a t il une Ze technique officielle où est-ce différent selon les professeur dans les conservatoires ? Je ne saurais répondre.

Ok, je joue Bach pour moi, l’écorche peut être mais c’est bon et tout va bien.

Et puis il y a ces élèves, qui accrochent de plus en plus à la nylon. Et si je leur proposais une petite incursion dans le classique ? Toujours pour la même raison, parce que Bach, parce que Natalia, Greensleeves et …. oui, Jeux Interdits aussi, je ne l’ai pas oublié celui la, mais je te préviens, après les quelques mesures faciles, y’a de jolis barrés assez chauds a passer.

Bon, on ne va pas commencer à se tuer les doigts avec les longues compos. mais il y a de merveilleuses cantate tout à fait abordables, des jolies thèmes comme celui du parrain par Nino Rota.

Après réflexion (je ne fonce plus tête baissée à la suite d’une idée, la maturité sans doute, ça a du bon) je me lance avec les précautions d’usage. je n’ai pas de culture classique de conservatoire, la technique est hybride mais ça fonctionne pour faire sonner le morceau et c’est l’essentiel. Aux élèves qui souhaiteraient élaborer un répertoire classique pur et dur et en faire leur métier, je les invite à se tourner vers les conservatoires.

J’aime bien embarquer mes élèves vers de nouveaux continent, faire découvrir d’autres univers, les inciter à fouiller encore et encore ce monde infini de la musique. Internet ce n’est pas que Facebook ou Tik Tok. Nous avons un trésor au bout de nos doigts, sachons l’utiliser pour aiguiser encore et encore notre curiosité, sachons l’explorer pour élargir nos connaissances !

Internet, encore, je sais je sais….

Quand j’ai débuté la guitare, j’allais emprunter des vinyls en médiathèques, 3 pauvres vinyls par semaine, j’achetais des revues, j’essayais de me documenter comme je pouvais sur les artistes dont on me parlait. Il n’y avait pas de QR code, pas de lien, pas de youtube ni de spotify et 5 chaînes à la télé.

On ne va pas se la jouer c’était mieux avant.

Ce n’était PAS mieux avant, en la matière. En moins d’une demi heure je vous ai pondu cet article, vous permettant d’écouter un thème composé par un japonais, de voir un violoncelliste sur scène alors que la personne n’est plus de ce monde, tout ça sans sortir de votre fauteuil.

Pour beaucoup d’entre vous c’est normal, vous êtes nés avec. Vous allez me dire que je la joue vieux croulant, mais j’aimerai juste que vous vous émerveillez de ce pouvoir divin que vous avez. Je songe aux récits de la mythologie, ces dieux qui savent tout, peuvent aller partout en un clin d’oeil. C’est un peu ce pouvoir qu’on a avec Internet.

Franchement… profitez de ce trésor….

Histoires de guitares…. télé story

hello à tous, je viens de voir un post sur Facebook demandant d’oû venaient les guitares des gens.

Cela m’a donné envie de parler de la façon dont j’ai acquis mon matériel, des histoires derrière mes guitares et de ma façon de vivre chacune d’entre elles.

Aujourd’hui je voudrais vous parler de ma télécaster.

Mes télé-héros (quelques uns)

On a toujours des modèles, dans notre chemin de vie, que ce soit dans notre enfance ou plus tard. Musicalement on a tous nos héros.

Bruce Springsteen, un nouvel album enragé et engagé - Elle
Le Boss

Pour moi, la télécaster c’est aussi la musique du Boss, Bruce Springsteen. Quand j’ai acheté la mienne j’aurais bien voulut en avoir une au vernis qui ressemble au sien. Mais c’était beaucoup trop cher pour ma bourse. Donc je me suis rabatue sur une mexicaine couleur Arctic White (j’adore les noms des couleurs chez Fender), beaucoup plus abordable.

D’autres héros aussi, avec une télé :

Micawber.... | Page 2 | Telecaster Guitar Forum
Keith Richard
Creative Guitar Studio: VIDEO: Rig Rundown - Robben Ford...
Robben Ford

Spéciale occasion aussi pour l’achat de cette télécaster, puisque c’est mon cadeau de nos dix ans de mariage avec mon chéri. Ca a peut être aussi orienté la couleur….

Ce que j’aime chez elle

D’abord son côté « roots », ces pontents qu’on dirait placés dans une boite de sardine, ce côté brut de décoffrage, à des années lumières des lignes souples est fines d’une strat. la télé, c’est de la planche, du son un peu agressif, ça ne s’embarrasse pas de fioritures.

Pour en rajouter dans la rootitude et parce qu’ils étaient moches et pas fous, j’ai changé rapidement les micros d’origine pour des Fender custom shop que j’ai trouvé à l’époque sur e-bay vraiment pas cher.

En open de D, c’est le son des Rolling Stones, j’aime sa hargne, sa fougue.

Elle a quelques pains, déjà parce que je l’ai fait tomber droit, puis ensuite parce que la peinture est épaisse et a tendance à s’écailler. Il y a une espère de mini jour entre la peinture et le bois…. Ceci explique cela.

Ce que je trouverais inacceptable sur une strat fais partie du charme de la miss, quand je vous dit que c’est du roots

Ce que je n’aime pas

S’il faut vraiment lui trouver un point noir c’est la tête, que je trouve toujours trop fine par rapport au corps. D’ailleurs, je ne la mets pas sur n’importe quel support sinon elle glisse.

Suport spécifique a pour la Télé !

Pas très fan non plus des mécaniques qui sont petites et donnent une impression de fragilité. Fausse impression car je n’ai jamais eu aucun soucis.

Une télé pour débuter ?

Est-ce que je je conseillerai une télécaster (ou forme télé) à un débutant ? Clairement non. Ce n’est pas de la guitare avec un manche facile. Ce n’est pas la plus légère (ben oui, planche… il faut de la matière) et côté son c’est tout de même très typé, il y a bien plus polyvalent.

D’où elle vient ?

A l’époque je ne me déplaçais pas des masses, donc c’était compliqué pour moi de faire les magasins, donc je l’ai prise sur Thomann

Une télé, ça vieillit bien ?

Oui, très bien. Elle doit dater de 2006, nous sommes en 2022. A part la peinture qui a tendance à s’écailler elle vit très bien le passage des ans.

A quoi elle me sert ?

Elle n’est pas réglée super bas et n’a pas de mécanique à bloquage , donc très pratique pour les open tuning. En cours de guitare, c’est plus facile pour moi d’avoir une guitare dédiée à cet usage plutot que de passer mon temps à changer d’accordage en fonction des morceaux des élèves. Evidemment je la prends pour tout ce qui est Rolling Stoneries. Springsteen, je n’en joue pas, a magie du Boss c’est le E-Street Band, l’énergie des concerts. Je l’utilise aussi dès que je veux du punk et du hargneux !

Tu me la prêteras, dis ?

Toi aussi tu veux goûter aux joies de la télé, tu veux remonter un peu aux sources de la guitare ? N’hésites pas à me contacter pour une séance d’essai !

Mon premier solo (où pourquoi vouloir toujours chercher les complications ?)

Ahhh la guitare solo. On a tous ces images de guitaristes faisant virevolter leurs doigts dans des plans vertigineux, des descentes fulgurantes, des bends poignants…. Qu’est ce qu’on aimerait en être déjà la.

Oui mais les guitaristes en questions ont des années de guitare derrière eux et nous, on n’en n’est pas encore là.

Pourtant il y a moyen de se faire plaisir très rapidement avec un premier solo qui sonne, juste sur une corde et sur un morceau ultra connu qui plus est. C’est toujours mieux quand on a envie que nos proches reconnaissent la chanson.

Je veux parler du mini solo à peu près au milieu de « Zombie » des Cranberries.

Ca se joue sur une corde et ne le dénigrez pas, il va vous apprendre deux techniques fondamentales, les Hammer et les Pulls Off, autrement appelés les coulés ascendantes et descendantes en musique classique.

Le conseil du jour, apprenons justement à jouer bien des choses simples plutôt que de se noyer et perdre sa motivation dans une mer de complication !

Tu débutes la guitare et tu as envie d’apprendre à jouer Zombie ? Réserve un créneau de cours !

Cette impression de ne pas avancer…

Et au début, c’était facile. Bien sûr que c’était facile. Des cordes à vides, un doigt par ci, un doigt par là, de temps en temps. Tu avalais les petits riffs sympa, tu avançais vite. Tu étais le roi, le surdoué de la guitare.

Et puis est venu ce vieux moment où les progrès n’ont plus été aussi rapides. Et cette sale impression de ne jamais y arriver, voire le sentiment de régression.

Evidemment c’est au moment où tu éprouves ce sentiment que tu as l’impression qu’autour de toi il n’y a que des musiciens tellement meilleurs, tellement plus doués, pour eux c’est tellement facile.

Evidemment… La petite voix persifleuse dans la tête ne tarde pas à se faire entendre…. « t’es un gros nul/grosse nulle, tu n’y arriveras jamais »

Alors tu laches, tu abandonnes, tu te dis que ce n’est pas fait pour toi.

Sache qu’aucune progression n’est parfaitement linéaire. Humains nous sommes. Nous progressons par à-coups, parfois très vite, parfois lentement. Parfois encore on a l’impression de regresser alors que, justement, c’est en train de se mettre en place dans notre tête.

Faut-il laisser tomber ? S’acharner ?

Je dirais plutôt qu’il faut surtout accepter ce que l’on est, se dire qu’on est tous pareil, oui, même celui ou celle que tu admires sur scène a connut ces moments. Ne jamais se dire qu’on est le cas unique de nullité extrême. Personne n’est unique.

Faut-il pour autant se faire mal sur ce morceau qui ne veut pas passer, cette technique mal maîtrisée.

Pas sûr.

Prendre du recul peut faire du bien.

Pourquoi ne pas sortir prendre l’air.

Et puis revenir, prendre sa guitare, et jouer ce vieux morceau qu’on aimait tant. Il est super facile, on ne progressera pas avec ? ET ALORS ?

POURQUOI FAUT IL TOUJOURS VOULOIR FAIRE MIEUX ?

Plus vite, plus compliqué…

Et si on retrouvait tout simplement le plaisir de jouer ?

Et là, miracle, on se détend, on se fait plaisir…. on réalise qu’on sait faire des choses sur notre guitare, si si. Apprenons déjà à nous réjouir de ce qu’on sait faire, sans toujours être dans la frustration de ce qu’on ne sait pas encore faire.

Si ce sentiment de ne pas progresser est douloureux c’est que la guitare est importante pour toi. Donc on ne lache pas, simplement on fait autre chose, autrement.

C’est le moment peut être d’en parler à ton prof, si tu en as un, où d’aller en voir un, si tu n’en as pas. Quelques heures, de nouvelles pistes de travail… Penses-y !

Stop aux enfants abusifs !

En ce 23 février de l’an de grâce 2022, nous somme encore en vacances et je voudrais faire un article qui s’adresse aux parents, à tous ces adultes qui rêvent de faire de la guitare mais….

Rêver de guitare signification et interprétation en islam.
La guitare de vos rêves… c’est toujours pour demain ?

Léo, Jules ou Emma….

Ils ont neuf mois, 3 ans, 6 ans… il y en a trois, deux, où un seul…. Tu les aimes tes enfants, tu fais le maximum pour eux, tu leur donne toute ta vie….

… et tu remets à plus tard la réalisation de tes envies.

Sauf que c’est aussi TA vie….

Tu rentres le soir à la maison, épuisé par ta journée de travail. Tu sais que passer un moment sur ta guitare te feras du bien. Dans la voiture tu t’imagines déjà t’installer, ton instrument dans les bras, jouer de la musique que tu aimes, pas forcement quelque chose de difficile, juste ce petit riff que tu aimes bien, être dans ta bulle quelques instant, te ressourcer…. tout seul avec toi…

Très bizarrement ton enfant qui, quelques minutes avant, jouait tranquillement dans son coin a subitement faim, soif, envie d’un calin, demande une histoire…. Comment dire non ?

Allez, je pose la guitare, je la reprends tout à l’heure

Sauf que tout à l’heure n’arrive jamais. Tu es partit faire autre chose, tu t’es effondré devant la télé ou tu es en train de dormir avec ce regret au fond de toi, cette frustration.

Et ça continue encore et encore…. (Francis a raison)

Tu t’es inscrit en cours, cette année. Tu penses que des séances régulières tu permettront enfin de progresser. Tu es tellement heureux de remplir ta fiche d’inscription. Allez, c’est partit, en septembre je m’y mets sérieusement ! Enfin !

Sauf qu’au moment d’inscrite le loulou ou la louloute à son activité préférée tu réalises que ça tombe en même temps que ton cours, où qu’il va falloir l’emmener, la chercher…. Appel au prof de guitare en urgence pour décaler l’horaire du cours, ça devient déjà compliqué si tu n’es pas déjà obligé de renoncer à cette année de cours.

Tu as pu trouver un nouveau créeau…. et durant deux mois tout va bien. Tu assistes régulièrement aux cours… mais à la maison tu n’arrives toujours pas à t’entraîner.

Très bizarrement ton enfant qui, quelques minutes avant, jouait tranquillement dans son coin a subitement faim, soif, envie d’un calin, demande une histoire…. Comment dire non ?

Tu arrives en cours frustré, peut être honteux de n’avoir rien fait. Même si le prof ne te fais aucune réflexion tu commences à te dire que c’est du temps perdu, de l’argent…

Le mot magique

C’est ce qu’on leur apprends, non ?

Merci, s’il te plait, bonjour, au revoir… y’a le NON aussi.

Il faut apprendre à dire non à ses enfants. Même aux plus petits.

Non, je ne suis pas disponible là tout de suite. Tu attends un moment et je serais disponible pour toi. mais là j’ai besoin de temps pour moi.

L’enfant doit comprendre que ceux qui l’aiment ne sont pas ses esclaves à temps complet. Cette guitare dans les bras de papa ou de maman ne le prive pas d’amour, ce n’est pas une rivale.

L’enfant doit comprendre que papa/maman ont le droit d’avoir du temps pour eux, dans lequel l’enfant n’est pas présent.

Quel adulte va-t-il devenir s’il tyranise déjà son entourage ? Quel partenaire possessif ?

Se construire c’est aussi respecter les autres, comprendre qu’ils ont une vie à eux.

Les enfants peuvent être de redoutables manipulateurs. Ils jouent grand drame larmoyant où assourdissent par des cris qui ne s’arrêtent jamais. On ne va pas laisser pleurer un enfant qui souffre, bien évidemment. Mais que faire s’il/elle fait caprice dès que tu as ta guitare dans les bras.

Plan A, se soumettre

Ok, tu ne peux pas prendre ta guitare parce que c’est le drame à chaque fois, tu la range dans sa housse, on verra plus tard, quand il sera plus grand… Mais les années passent, tu oublies, tu regrettes, tu remets à plus tard, tu n’as pas le budget parce qu’il faut payer des études, remplacer la voiture…. Quelque part tout au fond, tu lui en veux un peu de t’avoir privé de cette partie de ta vie.

Plan B, communiquer

Et si tu parlais à ton enfant ? Lui expliquer que ça te rend heureux de jouer, qu’il doit te laisser du temps, que ce temps, tu y as droit.

Ca peut être un peu la guerre au début, pour peu que le petit roi soit habitué à ce que tout le monde lui dise oui en permanence.

Allez courage, tiens bon. il va comprendre. Ca me hérisse d’entendre des gens dirent que les petits ne comprennent pas. Bien sûr que si, ils comprennent. Même s’ils n’ont pas beaucoup de vocabulaire, ils comprennent…

Et après ?….

Déjà toi tu es heureux, tu progresses. Une fois que tu as pratiqué, tu es plus disponible, plus détendu. Tout le monde s’y retrouve.

Qui sait ?

Ton enfant va peut être se mettre à la musique, en voyant ton exemple. C’est la porte ouverte à de beaux moments de partage musical !

Expérience

Cela fait plus de 10 ans que j’enseigne la guitare. j’en ai bu beaucoup, de ces parents qui n’arrivent pas à pratiquer, qui arrêtent tout au bout de quelques cours, qui sont malheureux. ils me recontacteront plus tard, quand les petits auront grandit. Ils font une pause, disent-ils…. Ouais…

Le fait est que je n’ai jamais vu revenir personne. Ceux qui arrêtent le font pour de bon. Il n’y a pas de pause, l’arrêt est définitif. Et les regrets permanents…

Il n’est pas trop tard

Il n’est pas trop tard pour expliquer des choses à un enfant mais mieux vaut que tu mettes les choses en place au plus vite. Bien évidemment, il y aura toujours ces semaines impossibles, où tout le monde est malade où tu ne peux pas jouer. Il y aura ces heures aux urgences parce qu’il s’est ouvert une arcade où cassé le poignet au ski. On l’a tous vécu.

Mais on ne passe pas notre vie aux urgence où avec de la fièvre. Il y a beaucoup de jours où tout va bien et où chacun peut organiser son temps pour soi !

Le rôle du prof

En tant que prof, je peux aussi t’ aider à organiser ta pratique musicale, à l’intégrer dans ton quotidien pour que tu progresses et connaisse de plus en plus de plaisir à jouer ta musique !

La roue du ka…. (épisode 1)

… vous connaissez ? C’est une expression qui vient de la série « La Tour Sombre » de Stephen King. Le Ka, c’est le destin, inexorable, qui poussent les héros les uns vers les autres, implacable. Quand les choses avances, en bien où en mal, Roland, le principal protagnoniste, parle de la roue du ka qui tourne.

Ok, Véro, t’es bien gentille mais au nom de ton père, qu’est ce que la roue du Ka, Stephen King et Roland viennent fiche ici sur ton blog de guitare ?

Saga La Tour Sombre de Stephen King
Oui, il y a de quoi lire…

Et bien parfois, il m’arrive d’avoir l’impression de la sentir tourner, cette roue. par des évènements inattendus, parfois heureux, d’autres fois malheureux.

Dans mon petit monde guitaristique, laissez moi vous conter un de ces moments où j’ai senti cette roue du ka tourner.

C’était à l’automne, le lendemain du 1er concert que j’ai fait avec mon groupe, Extra Large.

Comme souvent le dimanche, je suis la première levée à la maison, je me sirotais un bon thé en zonant sans but sur le net. Et je vois que j’ai un nouveau message sur messenger. Une personne que je ne connais pas me raconte une incroyable histoire.

Déjà le prénom de la personne, lié à la musique. Je ne vous dirais pas le vrai, mais appelons là Carole (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un titre de Chuck Berry).

Donc Carole me dit que son papa vient de décéder. Et qu’il possédait une impressionnante collections de guitare, sans être musiciens. Ce sont des instruments neufs, qu’elle vent au prix de l’occasion afin qu’ils puissent vivre et faire de la musique.

Elle me contacte, me sachant prof de guitare. Peut être suis-je intéressée ?

Ok, pourquoi pas. Envoyez toujours les photos…
Et là, les enfants…. Que vois-je…..

D’abord cette jolie Gretsh, et surtout son Bigsby, ce vibrato d’une autre époque, aux dimensions impressionnantes, avec ces micros stylés. J’ai toujours eu un faible pour les Gretsh, j’adore le Rockabilly. J’ai eu la chance de voir les Stray Cats sur scène à Lyon pour les 50 ans du rock. C’est une 5260T Electromatic, autrement dit l’entrée de gamme de la marque. Je prends quelques infos sur les sites de références, elle a une excellente réputation. Et puis ce look, noir et chrome, tout ce que j’aime.

Détail des potards

Carole habite tout près de chez moi. Je prends rendez vous pour un essai, des étoiles dans les yeux. Clairement, la Gretsh et moi, c’est une histoire d’envies qui remonte à très très longtemps. Et là elle me tombe direct dans les bras !

Je me rends donc chez Carole. je n’oublierai jamais la table de son salon, sur laquelle reposaient une dizaines de guitares toutes impeccables.

Je me saisit de la belle avec un peu d’appréhensions craignant le poids de ce corps plein. Mais non, plein, il ne l’est pas. Il est creusé de l’intérieur pour un meilleur sustain et plus de légèreté. Mes lombaires en sont toutes heureuses.

Premières notes…. Raa ce son tellement typé qui claque magnifiquement sur mon vieil Hot Rod, quelques accords, quelques riffs. En plus elle est merveilleusement réglée, limite trop basse.

Je vous épargne un suspens intolérable. La belle est rentrée avec moi à la maison.

J’en profite pour chercher un peu l’histoire de Bigsby… Bigsby… Inventé par Paul Bigsby….

Paul Bigsby: “Forgotten Hero” Remembered | Gretsch
Paul Bigsby

Nom de Zeus… un mécanicien moto ! Savez vous que ce vibrato de légende a été inventé pour un fameux guitariste et aussi motard passionné ? Il s’agit de l’immense Merle Travis.

Merle Travis - Radio King
Merle Travis

Une autre de mes passions est justement la moto. Je viens d’ailleurs d’obtenir mon permis A2 depuis une dizaine de jours, après des années en 125. Si ça c’est pas la roue du Ka….

L’histoire de s’arrête pas la. La suite une autre fois !